Le disciple

Être disciple, c'est imiter.

Être disciple, cela suppose non seulement que l'on renonce à sa propre lucidité,

à son questionnement, à son honnêteté, à son intégrité,

mais cela sous-entend aussi qu'en devenant disciple on a un mobile :

être récompensé.

Mais la vérité n'est pas une récompense !

Si l'on veut comprendre la vérité, il faut faire abstraction totale

de toute récompense ou de châtiment.

L'autorité se fonde sur une peur sous-jacente,

et lorsqu'on se soumet à une discipline par crainte de ne pas obtenir

ce que nous promet un exploiteur au nom de la vérité ou de l'expérience,

cela équivaut à renier sa propre lucidité, sa propre honnêteté.

Si vous dites que vous devez méditer,

que vous devez suivre un certain chemin, un certain système,

de toute évidence vous vous conditionnez vous mêmes

en fonction de ce système ou de cette méthode.

Vous obtiendrez peut-être le résultat que vous fait miroiter la méthode

mais cela ne vaut guère mieux qu'une poignée de cendres,

car le motif implicite est la réussite, le succès

et c'est la peur qui est la racine de tout cela.

Jiddu Krishnarmurti

Commentaires (1)

Meda
Autant en tant qu'élève en Judo qu'en tant qu'enseignant en Aïkido, la question que pose Jiddu Krishnamurti m'a beaucoup éclairée. La garder à l'esprit me semble être une bonne chose pour chacun d'entre nous qui pratiquons les arts martiaux, mais pas seulement.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×